Présentation de Việt vũ Đạo Club Lyon Gian

Introduction

La légende du Việt vũ Ðạo

 

Au XVème siècle, la dynastie impériale chinoise des Ming s’installa à Pékin. Pendant leur règne, la Chine envahit les pays voisins et notamment le Vietnam. Une des légendes raconte que le Việt vũ Ðạo serait apparu à cette époque. 

Cinq chevaliers, experts en arts martiaux, tenant leur savoir des multiples  rencontres faites au cours de leurs pérégrinations vinrent s’établir dans la province de Phuoc Tuy au Sud du pays. Chacun de ces chevaliers était expert dans un domaine : Le premier était expert dans la science du combat à mains nues (Đấu tay không), le second dans le maniement du bâton (Cây Tre), le troisième dans le maniement du fléau (Nông gia cụ), plus connu sous le nom de nunchaku. Le quatrième était expert dans le maniement du sabre (kiếm) et le dernier était expert en philosophie (Triết).

 

Face à l’envahisseur chinois, ce dernier décida les autres chevaliers à rassembler leurs connaissances en transformant la synthèse de leur art en une redoutable méthode de combat. Chacun initia à son tour les paysans de la région de Phuoc Tuy. Les résultats furent tels que les envahisseurs chinois furent chassés de la province.

L’existence concrète du Việt vũ Ðạo remonte à 1920 où Pham Văn Tân aidé de Nguyễn Van Lượng établirent les premières codifications de la discipline. 

La guerre d’Indochine et les accords de Genève en 1957 amenèrent des émigrants, décidés à quitter leurs pays, aux quatre coins du monde. C’est ainsi que les arts martiaux vietnamiens se développèrent. 

Le Việt vũ Ðạo est un art martial de défense. Il comporte un travail à mains nues et allie des techniques de pieds et de poings ainsi que des balayages, projections, ciseaux et clés. Le maniement des armes (bâton, fléau et sabre) fait aussi partie de l’enseignement. Il permet aussi de travailler et de canaliser les énergies interne et externe. Cet art martial s’adresse à tous : hommes, femmes, jeunes et moins jeunes.



Source :  Đạo       

Maître Nguyễn Công Tốt



La signification du Vũ

Une légende raconte que le Việt vũ Đạo serait naît, toujours au 15ème siècle pendant l'invasion chinoise, suite à l'igéniosité de guerriers Viêtnamiens.

Ceux-ci se déguisèrent en danseuses et parvinrernt à se glisser à l'intérieur des fortifications chinoises. Une fois à l'intérieur, ils ne mirent pas longtemps à repousser les envahiseurs.

Une autre légende raconte que les chinois furent repoussés grâce au concours d'une jeune femme, une danseuse.

Ces légendes illustre l'idée de danse dans cet art martial. Le vũ aurait comme signification la danse, le mouvement.

 

Une autre théorie parle de la discipline des cinq. En effet, le Vũ descendrait du mot chinois "Wu" qui veut dire cinq. Ce mot fut déformé par les habitants et donna le Vũ.

 

Source : Đạo

Maître Nguyễn Công Tốt

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site